^

Chamois des monts du Jura

                 

Cliquer sur une vignette ou
lancer le diaporama    [60 photos]

  Nous nous trouvons dans le canton de Vaud, en Suisse, dans les monts du Jura, autour de 1500m d'altitude. Dans cette région, les chamois sont l'objet d'un suivi depuis 1962. Leur population est régulée par une chasse modérée et aussi grâce à la présence du lynx.

  Malheureusement, les effectifs ont brusquement chuté depuis deux ans. D'autre part, ils sont devenus plus farouches, leur distance d'approche ayant nettement augmenté.
  La conclusion qui s'impose est qu'ils ont été trop chassés. Sur un effectif total de 50 à 60 têtes, un prélèvement de 10 par la chasse ou le braconnage ajouté aux causes naturelles ( 3 prédations par le lynx ) entraîne une chute des effectifs par baisse des naissances en cas de météo défavorable deux ans de suite.
  Cette conclusion est controversée par des chasseurs qui voient aujoud'hui leur cota chuter à zéro et accusent le lynx alors que le nombre de dépouilles retrouvées n'a pas augmenté.
Le lynx fait partie de la nature mais n'a jamais été vraiment accepté, étant un prédateur naturel concurrent du chasseur. Comme le gypaète autrefois, le lynx fait l'objet de légendes colportées par les chasseurs, à la différence que ces récis continuent encore de nos jours à produire leurs effets dévastateurs, si bien qu'ils ont réussi à l'éliminer des Vosges où il avait été réintroduit avec succès. J'ai moi même entendu du Pays de Gex à Grenoble des chasseurs raconter avec conviction que le lynx grimpe sur des branches basses pour se laisser tomber sur les petits enfants !

  Mes photos ont été prises en été, automne et hiver. Les poils sont plus longs et foncés en hiver.

 

Valid XHTML 1.1